Véronique – Décembre 2008

Au mois de septembre, c’est un vilain petit canard ayant une bien piètre opinion de lui-même qui est venu vous voir avec ses 10 kilos en trop (et comme ils étaient pesants !)

Avec vos petits doigts, vous avez su appuyer là où ça fait mal au sens physique mais aussi psychique ! Et comme vous le dîtes si bien, ce fut un mal pour un bien.
Aujourd’hui, au mois de décembre, c’est une femme bien dans sa peau avec 10 kilos en moins… J’ai lâché prise ! Pour tout cela mais aussi pour votre dynamisme, votre énergie, votre savoir-faire, votre écoute, votre bonne humeur, du fonds du cœur, Laurence, je vous remercie infiniment. Vous me manquez déjà ! Affectueusement,